Arthur Honegger (1892-1955)
Mélodie n°3 de Trois poèmes de Paul Fort
(1. Le chasseur perdu en forêt 2.Cloche du soir 3.Chanson de fol)
Editions Salabert

Pour voix moyenne et piano
Vif et léger à 2/4
Si Majeur (Ré#3-Fa#4)
Partition (PDF page 7)
& Partition en ligne

Brigitte Balleys, mezzo soprano – Billy Eidi, piano

Les sorciers et les fées dansent sur le côteau
leurs pas brûlants font des huit noirs sous les méteils,
ils dansent de la nuit venue au jour nouveau
pour honorer le saint qui rourit les abeilles.

Et sept nuits et sept jours ils font la ronde encor
jusqu’au huitième soir où géantes cigales
les fées jouent de la flûte et les sorciers du cor
pour honorer le dieu qui nourrit les étoiles.



Image par Ramon (RamGutz) Gutierrez de Pixabay