Ernest Chausson (1855-1899)
Recueil de 7 mélodies op2 n°7 de 1882

1. Nanny (Poème de Leconte de Lisle)
2. Le Charme (Poème d’Armand Silvestre)
3. Les Papillons* (Poème de Théophile Gautier)
4. La dernière feuille (Poème de Théophile Gautier)
5. Sérénade italienne (Poème de Paul Bourget)
6. Hébé (Poème de Louise Ackermann)
7. Le Colibri (Poème de Leconte de Lisle)

* (Fiche de la mélodie dans le blog)

Le vert colibri, le roi des collines,
Voyant la rosée et le soleil clair,
Luire dans son nid tissé d’herbes fines,
Comme un frais rayon s’échappe dans l’air.

Il se hâte et vole aux sources voisines,
Où les bambous font le bruit de la mer,
Où l’açoka rouge aux odeurs divines
S’ouvre et porte au coeur un humide éclair.

Vers la fleur dorée, il descend, se pose,
Et boit tant d’amour dans la coupe rose,
Qu’il meurt, ne sachant s’il l’a pu tarir!

Sur ta lèvre pure, ô ma bien-aimée,
Telle aussi mon âme eut voulu mourir,
Du premier baiser qui l’a parfumée.

Renseignements sur l’œuvre
Mouvement noté sur la partition : Pas vite
Tonalité originale : Ré bémol Majeur (Fa3-Fa4) Sol4 en note de passage
Autre tonalité : Si bémol Majeur (Ré3-Ré4) Mi4 en note de passage
Métrique : 5/4
Éditions de la partition : Hamelle

Liens Divers


Véronique Gens (soprano)
Susan Manoff (piano)
Gérard Souzay (baryton)
Jacqueline Bonneau (piano)
EN PLUS…

César Cui (1835-1918)
5 mélodies n°2 op.54 – Editions M.P. Belaieff (1896)
(Tristesse de chose – Le colibri – Les roses d’Ispahan – Je n’en ai jamais aimé qu’une – Ici bas tous les lilas meurent)
Andantino 9/8 (3/4) – Fa Majeur (Ré3-La4)
Partition (cliquez sur => « 5 more » pour accéder aux partitions)

Mariam Sarkissian (mezzo-soprano) – Artur Avanesov (piano)
Charles Koechlin
3 mélodies n°1 op.17 (1899) – Editions Salabert)
(Le colibri – La prière du mort – Epiphanie)
Allegro con moto à 3/4 – Sol dièse mineur (Ré#3-Sol#4)
Partition

Anaïk Morel (soprano) – Nicolas Jouve (piano)

Autres compositeurs sur le même poème…

Photo gratuite et libre de droit Fotomelia.com