Viens ! Une flûte invisible
Soupire dans les vergers.
La chanson la plus paisible
Est la chanson des bergers.

Le vent ride, sous l’yeuse,
Le sombre miroir des eaux.
La chanson la plus joyeuse
Est la chanson des oiseaux.

Que nul soin ne te tourmente.
Aimons-nous ! Aimons toujours !
La chanson la plus charmante
Est la chanson des amours.



André Caplet (1878-1925)
Pour voix moyenne, flûte et piano
Editions Durand (1918)
Modéré à 4/4 – Début Fa Majeur et fin en Ré Majeur (Ré3-Mib4)
Partition

Hanna Schaer (mezzo-soprano) Philippe Bernold (flûte) Noel Lee (piano)

Léo Delibes (1836-1891)
Titre de la mélodie « Eglogue » (n°2 de Trois Mélodies)
Editions Heugel (1894)
Editions Lemoine Les plaisirs du Chant Vol.2 voix moyenne/grave
Pour voix haute, voix moyenne et piano
Andante à 6/8 – Sol bémol Majeur (Réb3-Solb4)
Partition

Viens ! Une flûte invisible
Soupire dans les vergers.
La chanson la plus paisible
Est la chanson des bergers.

Que nul soin ne te tourmente.
Aimons-nous ! Aimons toujours !
La chanson la plus charmante
Est la chanson des amours.


Fanny Crouet (soprano) Artur Avanesov (piano)

Benjamin Godard (1849-1895)
Pour voix haute et piano
Titre de la mélodie « Viens ! »
Editions Durand (1872) Andantino à 6/8 – Fa Majeur (Fa3-Sol4)
Partition

Hervé Lamy (ténor) Arthur Schoonderwoerd (piano)

Gabriel Pierné
Titre de la mélodie « Les Trois Chansons »
Editions Leduc (1890)
Moderato à 4/4
Voix haute : Fa Majeur (Ré3-La4)
Voix moyenne : Mi bémol Majeur (Do3-Sol4)
Partition

Sandrine Piau (soprano) Arthur Schoonderwoerd (piano)

Camille Saint-Saëns (1798–1835)
Pour voix moyenne, flûte et piano
Editions Durand (1885)
Andante espressivo à 3/4 – Fa Majeur (Fa3-Fa4)
Partition

Anne Sofie von Otter (mezzo-soprano) Bengt Forsberg (flûte) Andreas Alin (piano)

Georges Bizet
Deux poèmes de Victor Hugo entrelacés
Après l’hiver (rose) – Viens ! Une flûte invisible (bleu)
Titre de la mélodie « Après l’hiver » (n°15 de Vingt Mélodie op.21)
Editions Choudens (1873)

Andantion quasi allegretto à 2/4
Voix haute : Si bémol Majeur (Mi3-Sol4)
Voix moyenne : La bémol Majeur (Ré3-Fa4)

Partition pour voix haute et piano
La Partition pour voix moyenne
Notes sur l’oeuvre

Michèle Losier (mezzo-soprano) Olivier Godin (piano)
Tout revit, ma bien aimée !
Le ciel gris perd sa pâleur ;
Quand la terre est embaumée,
Le coeur de l’homme est meilleur.

Viens ! viens ! Une flûte invisible
Soupire dans les vergers.
La chanson la plus paisible
Est la chanson des bergers.

L’air enivre ; tu reposes
A mon cou tes bras vainqueurs.
Sur les rosiers que de roses !
Que de soupirs dans nos coeurs !

Viens ! viens ! Le vent ride, sous l’yeuse,
Le sombre miroir des eaux.
La chanson la plus joyeuse
Est la chanson des oiseaux.

Clartés et parfums nous-mêmes,
Nous baignons nos cœurs heureux
Dans les effluves suprêmes
Des éléments amoureux.

Viens ! Viens ! Que nul soin ne te tourmente.
Aimons-nous! aimons toujours !
La chanson la plus charmante
Est la chanson des amours.
Viens ! Viens ! Aimons toujours !



Autres Compositeurs sur le même poème…

Image par Kate Cox de Pixabay