Jules Massenet (1842-1912)
Trois mélodies, deux duos & un trio op.2
Poèmes de Camille Distel
Editions Durand (1879)
Partition
La Partition

1.Bonne nuit
Pour voix moyenne et piano
Andantino (sans lenteur) à 2/4
Sol Majeur (Ré3-Mi4)

La terre dort au ciel pur,
Les étoiles dans l’azur
Descendent veiller sur elle;
Sur la terre un jardin fleurit,
Mais les fleurs ont plié l’aile.
Bonne nuit! Bonne nuit! Bonne nuit!

Un petit toit monte seul
Au jardin sous le tilleul,
Il porte une humble tourelle,
Un oiselet dans son nid
Gazouille et fait sentinelle.
Bonne nuit! Bonne nuit! Bonne nuit!

Dans la tourelle une enfant
S’est endormie en rêvant
À la fleur fraîche comme elle,
Le ciel la garde et reluit
En son âme jeune et belle,
Bonne nuit! Bonne nuit! Bonne nuit!







Interprétée par une jeune interprète
Katy Aillery


2.Le bois de pins
Pour voix moyenne et piano
Andante (avec simplicité) à 3/4
Sol Majeur (Ré3-Mi4)

L’ombre descend de leurs rameaux,
Tiède, légère, parfumée;
Ils s’avancent au bord des flots
Qui creusent la baie azurée.

L’été, l’hiver, oh! qu’ils sont beaux
Etendant dans leur ample ramée
D’un essaim de gentils oiseaux;
Verte retraite accoutumée.

Oh! ma blonde petite soeur,
Suivons des landes tout en fleur,
Le gracieux sentier sauvage;
Viens!

Allons chanter de nos beaux jours
Le joyeux et limpide cours
À l’ombre des pins du rivage.


3.Le verger
Pour voix haute et piano
Allegretto vivo assai à 2/4
Sol Majeur (Mib3-Sol4)

Oh! combien j’aime le verger
Quand il fleurit!
Les fleurs partout semblent neiger
Et l’oiseau rit,
La terre est rose et blanche
L’air caresse la branche.
Oh! le verger fleuri
Qi’il est joli!

Oh! combien j’aime le verger
Quand il mûrit!
L’arbre, content de se charger
Gaîment rougit,
La belle et bonne branche
Vers le petits se penche
Oh! le verger mûri
Qu’il est joli!

Et si l’hiver dans le verger
Met son ennui
Alors il nous faudra songer
Au temps joli,
Au beau temps où la branche
Redevient rose et blanche
Où je le dis!
Ami,
Viens, le verger est refleuri!


4.Marine
Duettino avec piano
Andantino sans lenteur à 6/8
Ré Majeur
Voix 1 (Ré3-Sol4)
Voix 2 (Ré3-Ré4)

Viens, la voile mutine
Avec le vent se joue
Et notre mât incline
De la poupe à la proue
Une ombre droite et fine.

La vague se déploie
Et l’écume irisée
Joyeusement envoie
Sa brillante rosée
A la barque élancée.

La mer calme murmure
Et berce avec tendresse,
La frêle créature
Qui doucement
Se laisse aller à la caresse.

Ne crains rien de l’abîme
Où dort la mer profonde,
Car une paix sublime
Au loin règne sur l’onde
Viens, oublions le monde,
Viens !




Karine Deshayes, mezzo
Delphine Haidan, mezzo
Johan Farjot, piano


5.Joie
Duetto pour deux soprani avec piano
Allegro avec gaîté à 2/4
Sol Majeur
Voix 1 (Ré3-La4)
Voix 2 (Do#3-Fa#4)

Un oiselet sautille et chante,
Joie aimable et charmante!
C’est comme un paradis,
Se jouer aux taillis
Tout fraîchement fleuris, (la! la!),

De notre forêt verdoyante!
Un ruisselet descend et chante,
Joie aimable et charmante!
Les travailleurs sont gais,
Car les champs et les prés
Sont aussi bien parés (la! la!)

Que notre forêt verdoyante!
La jeune fille danse et chante,
Joie aimable et charmante!
L’air est plein de chansons,
Le ciel est pur, allons,
Donnons la main, dansons (la! la!)
Dans notre forêt verdoyante!



Brigitte Balleys, mezzo
Elodie Favre, soprano
Laurent Martin, piano


6.Matinée d’été
Trio pour trois soprani avec piano
Allegro Spirito à 2/4 – Fa Majeur
Voix 1 (Ré3-Sol4)
Voix 2 (Ré3-Ré4)
Voix 3 (Do3-Do4)

Le beau matin vient de luire,
Vermeil et charmant,
Du fond du vallon gaîment
Monte comme un rire,
Rire d’oiseaux éveillés,
Dans les bois feuillés
Vite, vite, partons vite
Ma petite soeur,
Allons faire une visite
Au matin en fleur.

Plein ta légère corbeille
Il faut rapporter
Des branches de l’églantier
La moisson vermeille
Je sauve tes doigts mignons
Des durs aiguillons;
Tu fais un festin de reine,
Un festin d’un morceau de pain,
Nous buvons à la fontaine
Au creux de la main.

Vers la chère maisonnette
Quand nous reviendrons
Alors nous sentirons
L’âme tout en fête
Si trop long est le chemin
Donne moi la main
Nous aurons pour la journée,
Nous aurons ma petite soeur,
Notre maison parfumée
Comme notre coeur.







Chenxing Yuan
Andreea Soare
Anna Pennisi,




Image par Oberholster Venita de Pixabay