Félix Fourdrain (1880-1923)
Mélodie pour voix haute et piano de 1913 – Editions Ricordi
sur une poésie de André Alexandre
Un peu lent à 4/4 – Début Fa# Majeur et fin en La Majeur (Mi3-Lab4)
Partition

Midi ! tout l’azur vibre de lumière;
Dans la ruche active, au soleil d’été
Un bruit sourd grandit, monte, s’exaspère,
Par d’innombrables ailes bourdonné.

Et brusque un essaim de folles abeilles,
Trouvant trop étroit l’odorant logis,
S’en va, ruisselant de clartés vermeilles,
Aux vergers lointains bâtir d’autres nids.

Filles de ma ruche, aimables compagnes
Au doux corselet d’or et de rayon,
Dans votre fuite à travers les campagnes,
Vous suivra l’esprit du vieux Palémon.

Allez! butinez par les lourdes treilles,
Les lauriers en fleurs, les rosiers grimpants
Oubliez, hélas! le pasteur d’abeilles
Qui vous chérissait comme ses enfants.


Enregistrement
Félix Fourdrain Song
Liliana Gorska (mezzo-soprano) et Piotr Ejsmont (piano)
Acte Préalable 2013
À propos de l’enregistrement
CD (achat) : Fnac ou Amazon


Image par No-longer-here de Pixabay