Georges Bizet (1838-1875)
16 mélodies (n°1)
Editions Choudens (1886)
Poème de Catulle Mendès

Pour voix haute et piano
Il existe une version pour voix moyenne
Andante à 4/4 – Mi bémol Majeur (Do3-Sib4)
Partition (pour voix haute et piano)
Notes à propos de la mélodie

Sous le flot qui déferle
J’habite un pays sans pareil
Où le ciel de corail vermeil
A pour lune une perle,
Un rubis pour soleil !

Et pourtant sur la grève
Je viens chaque soir toute en pleurs
A cause… hélas ! à cause d’un bel enfant qui rêve
Et qui passe en cueillant des fleurs.

Autre fois la Sirène heureuse
Sans aimer veut de l’amour !
La séductrice enfin est amoureuse
La charmeresse est charmée à son tour,

Et le soir, sur la grève
Sans jamais voir mes pleurs
Le bel enfant qui rêve
Passez en cueillant des fleurs !
Hélas ! Hélas !


DOMINIKA KOCIS
Bachelor Abschlusskonzert UdK Berlin
am Flügel: Prof. Sebastian Stoermer
Note sur la vidéo : Il est vraiment compliqué de trouver des interprètes avec une bonne diction ! Pour cette mélodie, j’ai choisi la vidéo d’une élève… de toutes les vidéos écoutées, elle est la seule à prononcer « au mieux » le poème français !

Image par Stefan Keller de Pixabay