Jacques Ibert (1890-1962)
Deux mélodies (1.Le jardin du ciel 2.Chanson)
Poème de Catulle Mendès
Editions Leduc

Pour voix moyenne et piano
Modéré à 3/4
Mi Majeur (Mi3-Mi4)
Partition

Franck Ferrari, baryton
Dalton Baldwin, piano
Marie José Dolorian, mezzo-soprano
Carlos Cebro, piano
Un souffle d’ombre éteint les roses du talus
Et les lys du parterre
Tout le feuillage est noir au jardin solitaire
Où les fleurs ne sont plus.
Mais la nuit orne d’or son dôme et ses pilastres
Et je songe, incertain
Si le ciel n’a pas pris les fleurs de mon jardin
Pour en faire ses astres.



Image par Francesco Pitarresi de Pixabay