Lili Boulanger (1893-1918)
Clairières dans le ciel
13 mélodies sur des poèmes de Francis Jammes
Editions Ricordi (1919)

1.Elle était descendue au bas de la prairie
2.Elle est gravement gaie
3.Parfois, je suis triste
4.Un poète disait
5.Au pied de mon lit
6.Si tout ceci n’est qu’un pauvre rêve
7.Nous nous aimerons tant
8.Vous m’avez regardé avec toute votre âme
9.Les Lilas qui avaient fleuri
10.Deux Ancolies
11.Par ce que j’ai souffert
12.Je garde une médaille d’elle
13.Demain fera un an


Pour voix haute et piano
Assez vite, souplement à 2/2
Do Majeur (Sol3-La4)
Il existe une version avec orchestre (Ndlr BNF)
Partition (PDF page 31)
Partition à la BNF Paris Richelieu – Section Musique (Cote : MS-19437)
(Orchestration de Nadia Boulanger)

Notes sur l’oeuvre

Alina Wunderlin, soprano – Anna Anstett, piano
Deux ancolies se balançaient sur la colline
Et l’ancolie disait à sa sœur l’ancolie :
Je tremble devant toi et demeure confuse.
Et l’autre répondait : si dans la roche qu’use
l’eau, goutte à goutte, si je me mire, je vois
que je tremble, et je suis confuse comme toi.
Le vent de plus en plus les berçait toutes deux,
les emplissait d’amour et mêlait leurs cœurs bleus.


Ecoute avec partition
par Heidi Grant Murphy, soprano – Kevin Murphy, piano


Darius Milhaud (1892-1974)
Tristesse op.355 n°20
Cycle de 23 mélodies
Editions Heugel (1957)
Suite pour baryton et piano
Partition à la BNF Paris Richelieu – Section Musique (Cote : VMA-1293)

Jean-Francois Gardeil, baryton – Irene Kudela, piano



Image par Mariya de Pixabay