Jean Absil (1893-1974)
Printemps op.59
Recueil de 5 chansons pour voix d’enfants
Sur des poèmes de Maurice Carême
Editions Schott
1.Ronde des Chiffres
2.Berceuse
3.L’Éléphant
4.Le Cerf-volant
5.Printemps


Pour chœur à voix égales et piano
Pour voix haute et piano

Partitions & Ecoutes
de Quatre mélodies par le Chœur préparatoire de la Monnaie
& Partitions en ligne des 5 chansons

1.Ronde des Chiffres
Vif et léger à 2/4
Sol Majeur (Ré3-Mi4)

Un, deux, trois,
Il y avait sur le toit,
Quatre, cinq, six,
Une poulette en chemise,
Sept, huit, neuf,
Qui, sans casser un seul oeuf,
Dix, onze, douze,
Avec un peu de saindoux
Quatorze, quinze et dix-sept,
Voulait faire une omelette.
Où est treize?
Où est seize?
Comptez sur vos doigts, Thérèse.


2.Berceuse
Au fond des bois,
Couleur de faîne,
La feuille choit
Si doucement
Que c’est à peine
Si on l’entend.

A la fontaine,
Le merle boit
Si doucement
Que c’est à peine
Si on l’entend.

A demi-voix,
Si doucement
Que c’est à peine
Si on l’entend,
Une maman
Berce la peine
De son enfant.


3.L’Éléphant
Modéré, mais bien rythmé à 5/4
Fa dièse mineur (Fa#3-Mi4)

Dis maman,
Pourquoi n’a t’il pas de roulettes,
L’éléphant
Qui tire la charrette
Avec un clown dedans?

Dis, qu’il est maladroit,
Avec ses gros pieds plat?

Est-ce pour le rendre plus comique
Que le monsieur du cirque
N’a laissé des roulettes
Qu’à la charrette?

Ah ! Saint-Nicolas
Serait bien étonné
S’il voyait cela !
Car l’éléphant qu’il ma donné
En a.


4.Le Cerf-volant
Mouvement de valse légère à 3/8
Mi mineur (Mi3-Mi4)

Emporte-moi, mon cerf-volant !
Emporte moi haut dans le vent !
Je veux tourbillonner dans l’air,
Avec les feuilles du hameau,
Et m’en aller jusqu’à la mer,
Escorté de grands vols d’oiseaux.

Emporte-moi, mon cerf-volant !
Emporte moi haut dans le vent !
Je veux faire le tour du monde,
Et descendre où il me plaira,
Pour entrer dans toutes les rondes,
Où rient les enfants comme moi.
Emporte-moi, mon cerf-volant !
Emporte moi haut dans le vent !


Gianna Cañete Gallo, soprano – Mérylien Bajot, piano

5.Printemps
Dans un sentiment joyeux à 6/8
Sol Majeur (Ré3-Mi4)

Saviez-vous que la pâquerette
Ouvre en riant sa collerette
Dès qu’elle voit une fillette
Lui faire signe de la tête ?
Mais il faut, pour cela,
Que le printemps soit là !

Saviez-vous que le coq perché
Sur la pointe aiguë du clocher
Répond aux coqs des maraîchers
Qui chantent sur le vieux marché ?
Mais il faut, pour cela,
Que le printemps soit là !




Image par Merio de Pixabay